Une journée diversifiée et bien remplie

Le matin du 23, les Salésiens nous ont fait visiter l’entièreté de leurs projets à  la ciudad don Bosco. Nous avons pu découvrir leur palette d’ateliers. Ces ateliers sont super bien équipés et propres. Le but de ces ateliers est de former les jeunes à pouvoir entreprendre une vie indépendante quand ils quitteront la ciudad. Nous avons été, pour la plupart, ébahis par le fait que tout soit si bien géré.

L'atelier de Metallurgie
L’atelier de métallurgie
La menuiserie
La menuiserie
Quand Rodro n'y est pas, père Ignace est là
Quand Rodro n’y est pas, père Ignace est là
L'atelier d'imprimerie
L’atelier d’imprimerie

Le même matin, nous avons été accueillis au collège bénédictin de Medellín. La rencontre s’est déroulée en anglais pour faciliter la communication dans les deux camps. Les élèves du collège nous ont fait faire un petit tour de l’institution. Après cela, nous avons participé à une entrevue sociale avec nos hôtes, qui consistait en la prise de rendez-vous pour briser la glace. Nous avons ensuite pris le repas avec les moines.

Le père abbé bénédictin nous accueillant au collège bénédictin de Medellín
Le père abbé bénédictin nous accueillant au collège bénédictin de Medellín
Une rencontre avec nos homologues colombiens
Une rencontre avec nos homologues colombiens

Dès lors, Mme Coupé nous a emmenés à Moravia,un quartier,  qui à la base était une décharge. Ce quartier est en pleine métamorphose. Ce sont les femmes du quartier qui gèrent ce projet.Ces dernières ont entrepris le projet, qu’elles font en surplus de toutes leurs activités quotidiennes, de recouvrir la montagne de déchets par des fleurs. La couche d’immondices en a surpris plus d’un de même que les maisons entièrement bâties en matériaux de récupération.

P1010946

Avant
Avant
Aujourd'hui
Aujourd’hui
Le projet des femmes de Moravia
Le projet des femmes de Moravia
Un exemple type de la misère de Moravia
Un exemple type de la misère de Moravia
Une maison d'invasion
Une maison d’invasion
Les couches "géologiques" d'ordures
Les couches « géologiques » d’ordures

La journée s’est terminée par la rencontre avec d’ex-guérilleros, chicos et chicas, du conflit armé colombien ( FARC, ELN, Paramilitaire). Nous avons été surpris par l’ouverture d’esprit de ces derniers car ceux-ci ont vécu les plus affreuses atrocités du monde. Nous avons aussi eu l’occasion de rire avec eux, ce qui était émouvant.

La rencontre avec un ex guerillero
La rencontre avec un ex-guérillero
La visite de leur maison d'accueil
La visite de leur maison d’accueil
L'amusement est sans frontières
L’amusement est sans frontières

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s